Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
UFR DE PHYSIQUE
UFR 925

Les fluctuations quantiques de l’hydrogène, un sésame vers la supraconductivité à haute température ? - Actualité INSP

 

 

 

Des calculs effectués dans le cadre d’une collaboration internationale (Espagne, Italie, France, Allemagne et Japon) dont l’Institut des NanoSciences de Paris (CNRS/Sorbonne Université) fait partie, démontrent que la structure cristalline du supraconducteur LaH10 (Tc=250 K) est due à la nature quantique des atomes d’hydrogène.

 

Ce résultat marque une étape importante puisqu’il suggère que la supraconductivité à température ambiante peut être obtenue dans un futur très proche dans les composés à base d’hydrogène. Ceci à des pressions fortement inférieures à celles prédites par des calculs qui négligeaient la nature quantique des atomes d’hydrogène. Les résultats sont publiés dans la revue Nature.

 

Lire la suite (site de l'INSP)

 

Référence

Quantum crystal structure in the 250-kelvin superconducting lanthanum hydride
Ion Errea, Francesco Belli, Lorenzo Monacelli, Antonio Sanna, Takashi Koretsune, Terumasa Tadano, Raffaello Bianco, Matteo Calandra, Ryotaro Arita, Francesco Mauri, and José A. Flores-Livas
Nature 578, 66–69 (2020)

18/03/20

Traductions :

    Contact

    Campus Pierre et Marie Curie

    Tour 22-23, 1er étage

    Directeur

    Edouard KIERLIK (edouard.kierlik @ sorbonne-universite.fr)

     

    Responsable administrative 

    Christine Nemer (christine.nemer @ sorbonne-universite.fr)

    Tél : 01 44 27 44 48

    Webmaster

    Nathalie Suirco (nathalie.suirco @ sorbonne-universite.fr)