Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
UFR DE PHYSIQUE
UFR 925

Fête de la Science 2018 : le LPNHE organise un jeu à succès

 

 

 

 

 

Très actif dans ce rendez-vous incontournable de la communauté scientifique avec le grand public, le Laboratoire de Physique Nucléaire et de Hautes Énergies (LPNHE) propose chaque année un programme de vulgarisation d’un large choix d’activités enrichi de nouveautés. C’est ainsi que lors de la Fête de la Science 2018, le LPNHE a ouvert ses portes au public et, entre autres, organisé un Escape Game à l’intention des groupes scolaires et des visiteurs du laboratoire.

 

© Isabelle Cossin

Contexte de création du jeu

Après avoir expérimenté ce genre d’exercice, en particulier celui de la Cité des Sciences et de l’Industrie (“La chambre des deux infinis”), et consulté le remarquable site web profpower, les auteurs, Pierre Billoir, professeur émérite à Sorbonne Université et Viviane Billoir, professeure de mathématiques retraitée, ont essayé de créer un parcours ludique “portable”, qui puisse facilement être installé dans une salle pour une courte période, d’une demi-journée à quelques jours ; donc pas d’installation sophistiquée, de porte dérobée, de tiroirs cachés : la mise en scène est minimale, tout repose sur les énigmes à résoudre, avec une logique parfois retorse…

Allier contenus scientifiques et jeu

Ce parcours ludique, intitulé les Aventures de Léo Galli, est une chaîne d’énigmes à résoudre pour trouver les codes d’ouverture de boîtes, puis le code final permettant de sortir symboliquement de la salle, tout cela en temps imposé (60 minutes).

  • Ces énigmes explorent deux thèmes : l’espace (système solaire) et le monde microscopique (atomes et particules élémentaires); Léo Galli prend sa lunette par les deux bouts : après avoir exploré les planètes et leurs satellites, joué avec les couleurs, les ordres de grandeurs, la nomenclature, il scrute les éléments de la matière, parcourt la table de Mendeleïev dans tous les sens, et visite le zoo de particules élémentaires.

Le laboratoire a donc conçu dans le contexte de la Fête de la Science un Escape Game à visée avant tout ludique, mais aussi pédagogique, pour transmettre et faire comprendre des connaissances et des concepts scientifiques, abordés par le prisme du jeu. Il ne s’agit pas de connaissances scientifiques pointues mais de notions accessibles à des collégiens, lycéens et au grand public.

Principe du jeu, dispositif de médiation scientifique

  • - Le jeu est prévu pour des groupes de 24 participants maximum répartis en 4 équipes, chacune patronnée symboliquement par un(e) célèbre savant (Claude Ptolémée, Johannes Kepler, Isaac Newton, Marie Curie).

- L’accueil des groupes se fait en dehors de la salle par deux animateurs qui décrivent le déroulement du jeu, et expliquent les consignes. Contrairement aux Escape Games classiques, compte tenu du nombre de participants, et du fait que le jeu est hébergé dans un lieu qui ne lui est pas dédié, les joueurs n’ont pas à fouiller toute la salle pour découvrir les indices.

 

- Chaque équipe reçoit un livret contenant une documentation générale où l’on peut puiser des éléments de réponse aux énigmes proposées (et d’autres informations plus générales sur les thèmes du jeu). Elle est installée sur une table, avec les boîtes cadenassées (sauf la première) et un certain nombre d’éléments matériels qui pourront être utilisés à un moment ou à un autre : aux joueurs de comprendre quand et comment ! Les boîtes contiennent des indices à interpréter de façon plus ou moins détournée, pour corser le jeu. Aucun prérequis scientifique n’est nécessaire et des intervenants sont présents pour dépanner les équipes en difficulté.

 

- Un vidéoprojecteur permet de visualiser le décompte du temps restant et des signaux sonores retentissent toutes les 10 minutes.

Immersion dans le jeu, investigation et déductions collaboratives

- A l’entrée dans la salle, chaque équipe rejoint sa table avec sa mystérieuse boite noire dont, dès le déclenchement du compte à rebours, les participants peuvent découvrir le contenu.

 

C’est le début d’une heure de réflexion, d’investigations et de déductions collaboratives pour obtenir le code du cadenas qui ferme la boîte suivante, et ainsi de suite… Dans certains cas, les membres des équipes ont intérêt à se répartir les recherches pour être plus rapides, avant de se concerter ; mais il faut aussi réfléchir avant de se lancer tête baissée dans des opérations compliquées : une bonne paresse peut être productive. C’est aussi un exercice d’organisation du travail.

 

- A la fin du jeu, les 4 équipes sont invitées à combiner leurs derniers codes pour déclencher la sortie de la salle avant la fin du compte à rebours.

Un premier bilan très positif

Isabelle Cossin, responsable du pôle Communication et Documentation du LPNHE, en témoigne : « Cette nouvelle animation scientifique tournée vers un public large a remporté un réel succès, aussi bien auprès du tissu éducatif que pour le grand public. Par rapport à l'agenda initialement prévu, nous avons dû ouvrir des séances supplémentaires le vendredi ainsi que le samedi ».

 

 

              

                                                                                                                         © Isabelle Cossin

                                  

               Avant d’être présenté aux groupes scolaires, l’Escape Game a été testé par le personnel du laboratoire.     

 

Pour en savoir plus

LPNHE - Fête de la Science 2018

 

26/11/18

Traductions :

    Contact

    Campus Pierre et Marie Curie

    Tour 22-23, 1er étage

    Directeur : 

    Édouard Kierlik
                         
    (dir-facphysique @ sorbonne-universite.fr)

    Responsable administrative : 

    Christine Nemer (christine.nemer @ sorbonne-universite.fr)

    Tél : 01 44 27 44 48

    Webmaster : 

    Nathalie Suirco (nathalie.suirco @ sorbonne-universite.fr)